Webconférence
Accueil du site > Thèses > Méningiomes de grade II et de grade III : Etude des facteurs pronostiques - (...)

Méningiomes de grade II et de grade III : Etude des facteurs pronostiques - Prix de thèse 2007 - Anne Durand

Prix de Thèse pour le diplôme de docteur en médecine 2007 Anne Durant - Neurochirurgien

Télécharger en format PDF

Introduction

Les méningiomes sont des tumeurs cérébrales primitives fréquentes. Le plus souvent bénignes (méningiomes de grade I), ces tumeurs peuvent aussi évoluer de façon agressive (méningiomes de grade II et de grade III). Les méningiomes de grade II et III sont des tumeurs rares, peu étudiées et qui posent des problèmes de prise en charge aux cliniciens du fait de leur agressivité et/ou de leurs récidives. La chirurgie est le premier traitement mis en oeuvre. La radiothérapie cérébrale et plus rarement la chimiothérapie peuvent être des armes thérapeutiques mais restent discutées. Nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective, multicentrique (Angers, Limoges, Lyon, Montpellier, Paris Beaujon), sur 199 méningiomes malins (166 de grade II et 33 de grade III) évoluant entre 1990 et 2004. Cette étude est clinique, histopathologique et statistique. Pour chaque cas, sélectionné après relecture des lames histopathologiques, ont été analysés l’âge, les signes cliniques, la localisation, la présence d’oedème cérébral, la survie globale et sans récidive et les différentes thérapeutiques (chirurgie - radiothérapie - chimiothérapie). Nous nous proposons dans ce travail, sur une large série de tumeurs rares, de recenser les cas et de rechercher d’éventuels facteurs pronostiques. Nous souhaitons également analyser les pratiques cliniques de prise en charge de ces tumeurs récidivantes afin de dégager une attitude thérapeutique.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0