Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Vasculaire : Embolisation sous vasospasme angiographique d’anévrismes (...)

Formation continue

Vasculaire : Embolisation sous vasospasme angiographique d’anévrismes intracrâniens rompus : Une étude de 21 patients

Congrès 2005 de la SNCLF

VASCULAIRE


EMBOLISATION SOUS VASOSPASME ANGIOGRAPHIQUE D’ANEVRISMES INTRACRANIENS ROMPUS : UNE ETUDE DE 21 PATIENTS

Von Langsdorff D., Sedat J., Fontaine D., Lonjon M., Paquis P. Nice, France.

Diaporama

Introduction. Le traitement d’anévrismes intracrâniens en période de vasospasme comporte un risque accru de complications. Pour cette raison le traitement est souvent différé. Nous avons examiné une série de 21 patients embolisés sous vasospasme angiographique et étudié leur évolution clinique et radiologique avec un suivie de 12 à 65 mois.

Matériel-Méthode. Entre 1999 et mai 2004, 21 Patients présentant une rupture d’anévrisme intracrânien avec du vasospasme ont étés traités par embolisation pendant le vasospasme. Le score de WFNS au moment de l’embolisation et le nombre de patients était : WFNS I : 6, II : 2, III : 2, IV : 3, V : 8. La distribution selon le score de Fisher était : FISHER I : 1, II : 5, III : 4, IV : 11. Les anévrismes étaient inférieurs à 25 mm, 16 inférieures à 10 mm. 3 Patients présentaient un resaignement avant l’embolisation avec aggravation clinique.

Résultats ou Cas rapporté. L’occlusion initiale de l’anévrisme incriminé était complète chez 9 patients, à 99% chez 8 patients et à <95% chez 4 patients. Pendant la procédure on a observé chez 3 patients des complications d’aggravation du vasospasme/des processus thromboemboliques. 2 ont étés améliorés par angioplastie/Nimotop intra-artériel, 1 avait une bonne reprise de circulation par anastomoses cortico-piales. Il y’avait 1 migration de coil sans conséquence. En perprocédure 3 autres patients ont bénéficié d’une angioplastie / injection intra-artérielle de Nimotop avec un bon résultas angiographiques. La distribution du Glasgow Outcome Score à >12mois était : GOS I : 8, II : 5, III : 4, IV : 1, V : 3 (dont 2 avec un score V de WFNS)

Conclusion. Le traitement endovasculaire des anévrismes rompus peut être proposé pendant le vasospasme. Il existe la possibilité de traiter le vasospasme/processus thromboembolique simultanément.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0