Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Vasculaire : Evaluation du traitement des fistules durales du sinus latéral (...)

Formation continue

Vasculaire : Evaluation du traitement des fistules durales du sinus latéral par mise en place de stents intra sinusiens sur une série consécutive de 10 patients

Congrès 2005 de la SNCLF

VASCULAIRE


EVALUATION DU TRAITEMENT DES FISTULES DURALES DU SINUS LATERAL PAR MISE EN PLACE DE STENTS INTRA-SINUSIENS SUR UNE SERIE CONSECUTIVE DE 10 PATIENTS.

Levrier O., Metellus P., Fuentes S., Dufour H., Adetchessi T., Grisoli F. CHU Timone, Marseille, France.

Diaporama

Introduction. Les fistules durales intra-crâniennes représentent 10 à 15% des malformations artério-veineuses. Leur traitement est essentiellement endovasculaire. L’inconvénient des embolisations par voie veineuse rétrograde est l’exclusion d’un sinus qui aurait pu rester fonctionnel. Pour ces raisons des approches plus conservatrices ont été proposées plus récemment. Nous rapportons ici notre expérience du traitement des fistules durales du sinus latéral par mise en place de stents intra-sinusiens sur une série consécutive de 10 patients.

Matériel-Méthode. Entre janvier 2001 et janvier 2003, 10 patients ont été traités pour une fistule durale du sinus latéral par angioplastie et mise en place d’un ou plusieurs stents dans le sinus latéral. Il y avait 6 hommes, 4 femmes. Selon la classification de Merland-Djindjian il y avait 2 fistules de grade I, 5 de grade IIa, 1 de type IIb et 2 de type IV.

Résultats ou Cas rapporté. Le recul clinique moyen était de 37.1 mois. Parmi les 10 patients, 7 étaient asymptomatiques et trois très améliorés. Il y a eu 2 déficits neurologiques transitoires mais aucune complication sévère ou permanente. Le suivi angiographique moyen était de 7.5 mois : 4 patients présentaient une oblitération complète de leur fistule, 4 patients avaient un résidu fistuleux avec une importante diminution du flux et 2 patients qui étaient cliniquement améliorés ont refusé le contrôle angiographique conventionnel. Un contrôle de la perméabilité des stents realisé chez 9 de nos patients par angio-scanner montrait que 8 des 9 (88.9%) patients contrôlés avaient des stents perméables.

Conclusion. La mise en place de stents dans les sinus veineux pour les fistules durales intra-crâniennes du sinus latéral semble être un traitement efficace associé à une faible morbidité. Cependant, une évaluation sur de plus larges séries avec un recul plus important est nécessaire pour valider cette technique.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0