Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Rachis : Etude prospective médico-économique sur la prothèse discale lombaire (...)

Formation continue

Rachis : Etude prospective médico-économique sur la prothèse discale lombaire : résultats préliminaires

Congrès 2005 de la SNCLF

RACHIS


ETUDE PROSPECTIVE MEDICO-ECONOMIQUE SUR LA PROTHESE DISCALE LOMBAIRE : RESULTATS PRELIMINAIRES

Bronsard N., Litrico S., Hovorka I., de Peretti F., Batt M., Paquis P.
CHU de Nice, Nice, France.

Diaporama

Introduction. La prothèse de disque lombaire existe depuis environ 20 ans mais sa mise en place n’est toujours pas une procédure de routine et reste réservée à certains centres spécialisés. Nous avons démarré depuis septembre 2004 une étude prospective avec des indications restreintes et nous présentons nos résultats préliminaires sur nos 18 premiers cas.

Matériel-Méthode. 18 patients ont été inclus de septembre 2004 à juillet 2005. Il s’agit de patients lombalgiques chroniques d’origine dégénérative discale avec un seul disque atteint L4L5 ou L5S1 dans 17 cas et une double atteinte L4L5 et L5S1 dans un cas. L’âge moyen est de 44 ans. La série comporte 13 femmes pour 6 hommes. La lésion siégeait au niveau de L4-L5 dans 8 cas et L5-S1 dans 11 cas. Le recul varie de 2 à 11 mois.Tous les malades inclus ont réalisé des radiographies statiques et dynamiques du rachis lombo-sacré, un scanner et une IRM du rachis lombo-sacré. Une évaluation clinique et de qualité de vie a été effectuée (EVA, SF 36 et Oswestry).

Résultats ou Cas rapporté. Nos résultats cliniques préliminaires retrouvent une EVA moyenne à 1.8 à 1 mois post-opératoire pour une valeur moyenne à 7.5 en réopératoire. Les traitements antalgiques ont pu êtres stoppés à 1 mois dans la plupart des cas. Les radiographies de contrôle ont objectivé des prothèses en bonne position dans tous les cas avec, dans un cas, une fracture associée du listel postérieur du plateau inférieur de L5. Les clichés dynamiques ont retrouvé une mobilité prothétique dans tous les cas et nous n’observons aucune migration de matériel.

Conclusion. La prothèse discale semble être une alternative intéressante à l’arthrodèse chez les patients lombalgiques chroniques. Les critères de sélection des patients devant bénéficier de ce type d’intervention doivent rester stricts car il s’agit encore d’une procédure d’exception au regard de l’importance de la population concernée.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0