Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Rachis : Ostéosynthèse percutanée : indications, technique chirurgicale et (...)

Formation continue

Rachis : Ostéosynthèse percutanée : indications, technique chirurgicale et évaluation sur une série de 14 patients

Congrès 2005 de la SNCLF

RACHIS


OSTEOSYNTHESE PERCUTANEE : INDICATIONS, TECHNIQUE CHIRURGICALE ET EVALUATION SUR UNE SERIE DE 14 PATIENTS.

Faure P.A., Ali Benali M., Moreau J.J.
CHRU de Limoges, France.

Diaporama

Introduction. Il s’agit d’évaluer les indications, la technique chirurgicale et les suites opératoires d’une série de 14 patients ayant bénéficié d’une ostéosynthèse dorsolombaire percutanée.

Matériel-Méthode. Les indications de l’ostéosynthèse percutanée sont doubles : traumatique et dégénérative. 12 patients ont bénéficié d’une ostéosynthèse percutanée pour une fracture dorsolombaire (2 fractures de T12, 6 de L1, 2 de L2, 1 de L3, 1 de L4). Toutes ces fractures étaient de type A selon Magerl. 2 patients ont bénéficié d’une ostéosynthèse percutanée pour la stabilisation postérieure d’un spondylolisthésis dégénératif. Un de ces 2 patients a bénéficié en plus de l’ostéosynthèse d’un recalibrage endocanalaire en utilisant un système tubulaire de rétraction musculaire. La méthode chirurgicale consiste à utiliser un système d’ostéosynthèse percutanée. Les paramètres suivants ont été étudiés : âge, durée d’intervention, douleur en postopératoire, consommation d’antalgiques, durée d’hospitalisation, évolution clinique à 1 mois et à 6 mois.
Tous les montages ont été évalués en post-opératoire immédiat par radiographies standards et scanner.

Résultats ou Cas rapporté. Les patients opérés ont des suites opératoires courtes (moyenne de séjour de 4 jours) et peu algiques (EVA moyenne à 1,8). En ce qui concerne les résultats post-opératoires à 6 mois, on constate une excellente consolidation osseuse et l’absence de cyphose pathologique. Sur les 74 vis pédiculaires mises en place, 2 seulement étaient mal positionnées mais n’entraînaient aucune conséquence clinique et n’ont pas nécessité de reprise chirurgicale. Aucun malade n’a porté de corset en post-opératoire et le lever a eu lieu dés le lendemain de l’intervention.

Conclusion. L’ostéosynthèse percutanée est une méthode fiable pour réaliser des synthèses postérieures du rachis dorsolombaire. En ce qui concerne la période postopératoire immédiate, elle est courte et peu douloureuse et ceci permet une reprise d’activité plus précoce.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0