Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Tumeur I : Résultats à long terme après chirurgie des tumeurs bulbaires et (...)

Formation continue

Tumeur I : Résultats à long terme après chirurgie des tumeurs bulbaires et bulbo-médullaires chez l’enfant : revue de 30 cas

Congrès 2005 de la SNCLF

TUMEUR I


RESULTATS A LONG TERME APRES CHIRURGIE DES TUMEURS BULBAIRES ET BULBO-MEDULLAIRES CHEZ L’ENFANT : REVUE DE 30 CAS

Lena G., Robert D., Paz Paredes A., Scavarda D.
Marseille, France.

Introduction. Bien que la prise en charge des tumeurs bulbaires et bulbo-médullaires demeure controversée, de nombreux neurochirurgiens recommandent une exérèse la plus complète possible, d’autant que pour la plupart ces tumeurs sont bénignes (90 % dans notre expérience). Cependant, l’atteinte des dernières paires craniennes peut compromettre le bon pronostic de ces lésions. Le but de notre étude a été d’analyser les résultats après exérèse de ces lésions.

Matériel-Méthode. Trente enfants agés de 11 mois à 17 ans ont été opérés de tumeurs bulbaires ou bulbomédullaires entre 1986 et 2004. Tous les patients ont bénéficié d’une évaluation ORL pré et post-opératoire et depuis 1995 d’une naso-fibroscopie et si nécéssaire d’un radio-cinéma.

Résultats ou Cas rapporté. Vingt sept enfants (90 %) sont vivants avec un recul de 1 an à 19 ans et 3 enfants qui avaient une lésion maligne sont décédés dans l’année ayant suivi la chirurgie. Sur le plan ORL, en pré-opératoire, 11 enfants (36,6 %) avaient une atteinte des dernières paires craniennes, mais seulement 6 (20 %) avaient des troubles de la déglutition. En post-opératoire, 9 enfants ont été aggravés et une gastrostomie transitoire (de 3 semaines à 1 an) a été necessaire chaque fois et une trachéostomie (de 1 mois à 1 an) 5 fois. Sur le plan moteur seulement 2 enfant ont été aggravés.

Conclusion. L’exérèse des tumeurs bulbaires et bulbo-médullaires chez l’enfant est possible et grévée d’un bon pronostic d’autant qu’il s’agit le plus souvent de tumeurs bénignes et que la récupération de l’atteinte des dernières paires craniennes est habituelle à court terme.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0