Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Communications affichées : Radiochirurgie conformelle pour malformations (...)

Formation continue

Communications affichées : Radiochirurgie conformelle pour malformations artérioveineuses intracrânienne : rapport de 47 patients traités en un an

Congrès 2005 de la SNCLF

COMMUNICATIONS AFFICHEES


RADIOCHIRURGIE CONFORMELLE POUR MALFORMATIONS ARTERIOVEINEUSES INTRACRANIENNES : RAPPORT DE 47 PATIENTS TRAITES EN UN AN.

Celis M.A., Moreno S., García O.A., Lárraga J.M.
Instituto Nacional de Neurología y Neurocirugía de México, Mexique.

Introduction. La radiochirurgie a montré son efficacité dans le traitement de MAV’s intracraniennes, peu d’éxperience a été publié avec l’útilization du collimateur micro-multilammes.

Matériel-Méthode. Entre decémbre 02 et decémbre 03 ont été traité 47 patients, ayant une MAV intracranienne en el INNN de México et traités avec le sistème Novalis (BrainLAB, Germany).

Résultats ou Cas rapporté. La moyenne d’âge= 29.6 ans (11-49), la moyenne de suivi de 21.2 mois (15-27), 42.6% féminins, 57.4% masculins, au moment du diagnostic ont présenté hémorragie le 68% des cas, épilepsie 34%, céphalée 10.6%, déficit neurologique 6.4%. L’axe majeur du nidus en moyenne = 29.4 mm (7- 80), le drainage veineux profond en 57.3% et superficiel en 42.7%, en 6.3% des cas ont un nidus postchirurgie, 29.2% embolisés, embolisés+chirurgie 4.2%, sans traitement 56.3%. La MAV a été située dans le cortex fonctionnel primaire (éloquant) en 76%, 3.1% des cas correspondent au grade I Spetzler-Martin, 26% grade II, 49% grade III, 19.8% grade IV et 2.1% grade V. Le volume du nidus fut de <1cm3 en 16.3%, 1 a 4 cm3 26.5%, 4.1 a 10 cm3 28.6%, >10cm3 28.6% des cas. La moyenne de dose a la périphérie= 16.6 Gy (13- 20). L’occlusion totale du nidus a été observée en 36.2%, partielle 61.7%, 2.1% sans modification. Complications en 10.5% (5 cas) : oedème clinique sans radionécrose 4e, re-saignement 1.

Conclusion. La radiochirurgie conformelle est une technique utile pour les MAV’s profondes, un suivi plus long est nécessaire pour confirmer l’efficacité et les complications a long terme.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0