Webconférence
Accueil du site > Formation continue > Communications affichées : Présentation hypermétabolique en tomographie à (...)

Formation continue

Communications affichées : Présentation hypermétabolique en tomographie à émission de position (TEP) d’une neurosarcoïdose temporale : à propos d’un cas

Congrès 2005 de la SNCLF

COMMUNICATIONS AFFICHEES


PRESENTATION HYPERMETABOLIQUE EN TOMOGRAPHIE A EMISSION DE POSITON (TEP) D’UNE NEUROSARCOIDOSE TEMPORALE : A PROPOS D’UN CAS

Makiese O., Pirotte B., De Wind R., Bolyn S., Corhay J.L., Louis R., David P., Salmon I., Brotchi J.
Neurochirurgie, ULB-Erasme, Bruxelles, Belgique.

Introduction. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) reste le meilleur moyen actuel de confirmer la suspicion clinique de neurosarcoïdose. L’étude métabolique par TEP ne fût rapportée que dans trois observations à l’aide du seul traceur [F-18]fluorodeoxyglucose (FDG). Nous présentons ici la première observation jamais rapportée d’étude en TEP-FDG et TEP-[F-18]Tyrosine (TEP-Tyr). De plus, la présentation hypermétabolique à l’aide des deux traceurs pose la question de la spécificité du nouveau traceur Tyr dans la détection du tissu tumoral.

Matériel-Méthode. Cet homme de 40 ans fût référé pour une lésion intracérébrale temporale interne droite (Amygdale, hippocampe antérieur et néocortex temporo-mésial adjacent) après deux crises épileptiques partielles complexes. En IRM, une lésion unique de 3 cm de diamètre et infiltrante en modalités FLAIR et T2 était discrètement rehaussée après gadolinium en imageries pondérées T1. Ce patient avait été traité 4 ans auparavant d’une sarcoïdose pulmonaire et était supposé guéri. Devant la combinaison des images IRM et du métabolisme accru en TEP-FDG et TEP-Tyr, une tumeur gliale anaplasique fût évoquéé. Un examen histopathologique (après biopsie) a révélé des granulomes typiques d’une neurosarcoïdose. Un traitement oral stéroïdien fût entrepris.

Résultats ou Cas rapporté. Dans la littérature, trois cas de neurosarcoïdose étudiés en TEP (Gasser : 1 ; Lobe temporal : 1 ; Moëlle épinière : 1) ont révélé une captation accrue de FDG au sein des lésions visibles en IRM. La TEP-FDG serait plus sensible que l’IRM dans la neurosarcoïdose, notamment pour évaluer la réponse au traitement. Notre observation est la première exploration de neurosarcoïdose en TEP-Tyr. Le métabolisme accru observé aussi bien en TEP-FDG qu’en TEP-Tyr est discuté à la lumière des données connues dans les tumeurs.

Conclusion. La présente observation souligne l’intérêt de l’évaluation métabolique des maladies cérébrales non tumorales et illustre les possibilités de faux-positifs de la TEP-Tyr dans la détection du tissu tumoral.

Télécharger au format pdf Enregistrer au format PDF






SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0